Les Vaisseaux du coeur, roman
EAN13 : 9782253053552
ISBN :978-2-253-05355-2
Éditeur :Le Livre de poche
Date Parution :
Collection :Biblio Romans (6790)
Nombre de pages :256
Dimensions : 17 x 11 x 0 cm
Poids : 134 g
Code Dewey :843

Les Vaisseaux du coeur

roman

De

Vendu par Librairie A La Page (Louviers 27400)

5.10€
E xhortation provocante, triomphante, à la passion physique capable de balayer toutes les différences sociales, culturelles, les entraves conjugales, l'éloignement, le temps, Les Vaisseaux du coeur de Benoîte Groult est la plus fabuleuse des histoires d'amour. Claire Gallois, Le Magazine littéraire . Elle a osé appeler un chat un chat, et ce roman n'a pas fini de faire scandale (…). Pourtant, ne croyez surtout pas qu'il s'agisse d'un man « leste ». C'est tout simplement une superbe histoire d'amour. Danièle Mazingarbe, Le Figaro Madame. Il ne faudrait pas voir pour autant dans Les Vaisseaux du coeur  une sorte de roman « volontariste », affirmant sans nuance que la liberté d'aimer « sauve » de tous les maux. Il suffit de lire les belles pages sur la vieillesse, vers la fin du livre, pour s'apercevoir que Benoîte Groult n'a pas perdu, dans une prétendue « pornographie », sa lucidité. Josyane Savigneau, Le Monde .

Dossier relatif au livre "Les Vaisseaux du coeur"

Ainsi fut Benoîte Groult...

Ainsi fut Benoîte Groult...

La romancière, grande figure du féministe est décédée le 20 juin, à Hyères à l'âge de 96 ans.

Elle débute dans l'écriture à l'âge de 40 ans en écrivant avec sa soeur, Flora "Journal à quatre mains".

Par la suite, elle poursuit seule sa carrière d'écrivain, marquée par ses combats pour l'émancipation féminine, notamment dans son essai "Ainsi soit-elle", un livre-manifeste qui connait un grand succès et qui est traduit dans de multiples langues.

Après "Le Féminisme au masculin" (1977), Benoîte Groult revient à la forme romanesque en publiant "Les Trois quarts du temps" (1983) et "Les Vaisseaux du cœur" (1988).

En 2006, dans "La Touche étoile" elle aborde la question de la vieillesse et la mort. En 2008, elle publie son autobiographie, intitulée "Mon évasion" et en 2013, une biographie d'Olympe de Gouges, considérée comme la première féministe de l'Histoire.

Le dossier complet

Commentaires

Identifiez-vous pour écrire un commentaire.