Mon évasion, autobiographie
EAN13 : 9782253128045
ISBN :978-2-253-12804-5
Éditeur :Le Livre de Poche
Date Parution :
Collection :Littérature & Documents (31837)
Nombre de pages :352
Dimensions : 18 x 11 x 0 cm
Poids : 185 g
Langue : français
Langue originale : français
Code Dewey :848.914

Mon évasion

autobiographie

De

Vendu par Librairie A La Page (Louviers 27400)

7.10€

Logo plateforme

Ce livre est en stock chez 33 confrères du réseau leslibraires.fr,
Cliquez ici pour le commander

Tant que je saurai où demeurer, tant que je serai accueillie en arrivant par le sourire de mes jardins, tant que j’éprouverai si fort le goût de revenir et non celui de fuir ; tant que la terre n’aura perdu aucune de ses couleurs, ni la mer de sa chère amertume, ni les hommes de leur étrangeté, ni l’écriture et la lecture de leurs attraits ; tant que mes enfants me ramèneront aux racines de l’amour, la mort ne pourra que se taire. Moi vivante, elle ne parviendra pas à m’atteindre. B. G. Benoîte Groult publie enfin son autobiographie : d’une enfance privilégiée dans les années 1930 à l’engagement féministe, d’un mariage bourgeois au contrat de liberté, l’auteure de La Touche étoile raconte ici sa traversée de la vie comme une perpétuelle évasion.

Une autobiographie alerte, ironique et franche, à l’image de cette grande bourgeoise irrévérencieuse. L’Express.

Un récit épatant. Le résultat est tonique, émouvant et drôle, car la dame a de l’humour et du mordant. Le Point.

Dossier relatif au livre "Mon évasion"

Ainsi fut Benoîte Groult...

Ainsi fut Benoîte Groult...

La romancière, grande figure du féministe est décédée le 20 juin, à Hyères à l'âge de 96 ans.

Elle débute dans l'écriture à l'âge de 40 ans en écrivant avec sa soeur, Flora "Journal à quatre mains".

Par la suite, elle poursuit seule sa carrière d'écrivain, marquée par ses combats pour l'émancipation féminine, notamment dans son essai "Ainsi soit-elle", un livre-manifeste qui connait un grand succès et qui est traduit dans de multiples langues.

Après "Le Féminisme au masculin" (1977), Benoîte Groult revient à la forme romanesque en publiant "Les Trois quarts du temps" (1983) et "Les Vaisseaux du cœur" (1988).

En 2006, dans "La Touche étoile" elle aborde la question de la vieillesse et la mort. En 2008, elle publie son autobiographie, intitulée "Mon évasion" et en 2013, une biographie d'Olympe de Gouges, considérée comme la première féministe de l'Histoire.

Le dossier complet

Commentaires

Identifiez-vous pour écrire un commentaire.