Ainsi fut Benoîte Groult...

Benoîte Groult

La romancière, grande figure du féministe est décédée le 20 juin, à Hyères à l'âge de 96 ans.

Elle débute dans l'écriture à l'âge de 40 ans en écrivant avec sa soeur, Flora "Journal à quatre mains".

Par la suite, elle poursuit seule sa carrière d'écrivain, marquée par ses combats pour l'émancipation féminine, notamment dans son essai "Ainsi soit-elle", un livre-manifeste qui connait un grand succès et qui est traduit dans de multiples langues.

Après "Le Féminisme au masculin" (1977), Benoîte Groult revient à la forme romanesque en publiant "Les Trois quarts du temps" (1983) et "Les Vaisseaux du cœur" (1988).

En 2006, dans "La Touche étoile" elle aborde la question de la vieillesse et la mort. En 2008, elle publie son autobiographie, intitulée "Mon évasion" et en 2013, une biographie d'Olympe de Gouges, considérée comme la première féministe de l'Histoire.

    La sélection :

     < 12 > 
    Ainsi soit Olympe de Gouges, la 'Déclaration des droits de la femme' et autres textes politiques

    Ainsi soit Olympe de Gouges

    la "Déclaration des droits de la femme" et autres textes politiques
    De Benoîte Groult
    Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 6,10 €

    « Homme, es-tu capable d’être juste ? C’est une femme qui t’en fait la question. Tu ne lui ôteras pas du moins ce droit. Dis-moi qui t’a donné le souverain empire d’opprimer mon sexe ? Ta force ? Tes talents ? » Parce qu’en 1791 elle est la première en France à formuler une Déclaration des droits de la femme qui pose le principe de l’égalité des deux sexes, parce qu’elle a osé revendiquer toutes les libertés, y compris sexuelle, et qu’elle a réclamé, notamment, le droit au divorce et à l’union libre, Marie Goze, dite Olympe de Gouges, monte sur l’échafaud en 1793. L’auteure d’Ainsi soit-elle et de La Touche étoile rend hommage à celle qui demeure une pionnière, la première féministe moderne.

    Benoîte Groult réhabilite la femme, la sort de l’oubli, replace la féministe dans l’histoire de ce combat. Un combat qui reste à mener. Valérie Trierweiler, Paris-Match.

    La Touche étoile

    La Touche étoile

    De Benoîte Groult
    En stock, expédié demain En stock, expédié demain 6,60 €

    Ni Dieu ni Diable, Moïra, dans la mythologie grecque, représente la destinée. Elle s’attache à faire advenir l’improbable chez ses protégés en brouillant les cartes quand elle les juge mal distribuées. Ainsi Marion, qui s’est mariée en espérant former un couple moderne, découvrira qu’on souffre comme au temps de Racine même si on a signé le contrat de Sartre et Beauvoir. Mais Moïra lui fera vivre, en marge, une liaison passionnée avec un Irlandais un peu fou, un peu poète. Sa mère Alice, quatre-vingts ans, journaliste féministe de choc, s’est juré de ne pas se laisser déborder par la vieillesse. Un défi osé que Moïra l’aidera à relever avec panache. La Touche étoile est une leçon des Ténèbres, dite sur le ton de l’allégresse. Le roman émouvant et drôle de plusieurs générations de femmes.

    Ainsi soit-elle

    Ainsi soit-elle

    De Benoîte Groult
    En stock, expédié demain En stock, expédié demain 8,95 €

    Inquiète de voir proliférer « les lèvres insufflées et les seins siliconés, gadgets tirés du catalogue récurrent des fantasmes masculins », et consternée de voir la presse féminine encourager ses lectrices à se conformer « aux rêves des machos », Benoîte Groult a écrit ce livre dans un sursaut. Parce qu’il ne faut jamais baisser la garde. Elle l’a écrit pour expliquer aux femmes d’aujourd’hui que « si elles ne défendent pas elles-mêmes les droits conquis par leurs mères, personne ne le fera pour elles ». Pour leur rappeler que rien n’est jamais acquis, qu’il est toujours possible de revenir en arrière. Pour dire que « rien n’est plus précaire que le droit des femmes », et le prouver avec des exemples effrayants. Elle cite ainsi les Allemandes de l’Est, qui « ont perdu, à la chute du mur de Berlin, des droits qu’elles croyaient acquis pour toujours », ou encore les Algériennes, les Iraniennes, et les Afghanes qui, après avoir « goûté aux premiers fruits de la liberté, ont disparu, du jour au lendemain, sous un voile de silence ». Ces vérités que l’on préférerait ne pas entendre, Benoîte Groult les martèle comme on donne l’alerte. Avec ce manuel du féminisme, elle entend alphabétiser une génération qui ignore tout des combats menés par les femmes au XXe siècle. « Il n’est jamais trop tard pour lire un livre féministe ».

    Romans

    Romans

    De Benoîte Groult
    Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 25,50 €

    « Et tout à coup cette joie dont je ne peux rien dire sinon qu'elle est insensée. Mais il faut l'accepter comme insensée, admettre que tout bonheur ne peut être qu'insensé mais le vivre intensément. »

    Ionesco.

    Mon évasion, autobiographie

    Mon évasion

    autobiographie
    De Benoîte Groult
    Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 7,10 €

    Tant que je saurai où demeurer, tant que je serai accueillie en arrivant par le sourire de mes jardins, tant que j’éprouverai si fort le goût de revenir et non celui de fuir ; tant que la terre n’aura perdu aucune de ses couleurs, ni la mer de sa chère amertume, ni les hommes de leur étrangeté, ni l’écriture et la lecture de leurs attraits ; tant que mes enfants me ramèneront aux racines de l’amour, la mort ne pourra que se taire. Moi vivante, elle ne parviendra pas à m’atteindre. B. G. Benoîte Groult publie enfin son autobiographie : d’une enfance privilégiée dans les années 1930 à l’engagement féministe, d’un mariage bourgeois au contrat de liberté, l’auteure de La Touche étoile raconte ici sa traversée de la vie comme une perpétuelle évasion.

    Une autobiographie alerte, ironique et franche, à l’image de cette grande bourgeoise irrévérencieuse. L’Express.

    Un récit épatant. Le résultat est tonique, émouvant et drôle, car la dame a de l’humour et du mordant. Le Point.

     < 12 >